Compte courant d'associé

Pourquoi choisir ce modèle de document ?

Pour créer une société ou développer son activité, il faut obtenir des financements. Le compte courant d'associé est une solution qui présente certains avantages, à la fois pour l'associé et pour la société.

A propos du compte courant d'associé

Introduction à l'avance en compte courant d'associé

SCI, SAS, SARL,... Pour créer votre entreprise, mais aussi en cours de vie sociale pour la développer, il faut financer son activité. Au delà des possibilités d’emprunt auprès d'établissements de crédit, la société dispose de fonds propres, essentiellement constitués des apports. Les apports en capital social sont les participations que font initialement les associés en échange des parts sociales qui leur sont attribuées, et qui constituent le capital social. Il s’agit donc de sommes définitivement mises au nom de la société, jusqu’à sa dissolution.

Mais il existe aussi des apports en compte courant, ou avances en compte courant. Il s’agit de sommes avancées par les associés à la société mais qui doivent ensuite leur être remboursées. Autrement dit, le compte courant d'associé est une sorte de prêt interne. Il permet donc une mise à disposition de fonds au profit de la société sans avoir à passer par la lourde procédure de l'augmentation de capital.

Les sommes figurent alors au passif du bilan comptable de la société, puisqu’il s’agit de dettes contractées par la société envers ses membres. Elles devront leur être restituées, en principe à tout moment sur leur demande, et éventuellement avec intérêts. En effet, le compte courant d’associé peut être rémunéré.

Il peut également être bloqué. Il s’agit du cas où l’associé accepte de ne pas récupérer ses fonds avant une période donnée. Ce compte courant d’associé bloqué permet de comptabiliser les sommes prêtées, ainsi indisponibles, au titre des quasi fonds propres de la société, ce qui peut être intéressant notamment vis-à-vis des banques.

Quand utiliser ce modèle type de convention de compte courant d'associé ?

Vous pouvez donc utiliser le compte courant d’associé en tant que moyen de financement interne, afin de développer votre entreprise, ou en cas de difficulté de trésorerie. Pour réaliser l’avance, soit un associé dépose des fonds, soit il renonce temporairement au recouvrement de sommes que la société lui doit (rémunération, dividendes, remboursement de frais...).

L’associé dispose alors d’une créance sur l’entreprise. Lorsque des intérêts sont stipulés, cela signifie que même en cas de résultat insuffisant pour permettre la distribution du bénéfice, l’associé sera rémunéré sur les intérêts de son compte courant d’associé.

La convention de compte courant vous permet alors d'encadrer le fonctionnement des comptes courants d’associés. Elle fixe le montant, la rémunération, les modalités de versement et de remboursement,...

Notre modèle de document, rédigé par des professionnels du droit, vous permet de partir d’un exemple type pour rédiger une convention de compte courant entièrement personnalisée. Ce modèle est à remplir en ligne en répondant à un questionnaire simple et rapide. Votre document est automatiquement modifié en fonction de vos réponse, pour vous permettre de générer un contrat adapté en quelques clics.

L'essentiel du document

Le compte courant d’associé est donc un contrat passé entre la société, par le biais de son représentant, et l’associé titulaire du compte. Il doit être rédigé par écrit et récapitule les conditions et modalités de fonctionnement du compte courant d’associé. La convention de compte courant est parfois soumise à la procédure spécifique des conventions réglementées, en fonction de la rémunération prévue et des règles fixées sur ce point dans les statuts.

Elle mentionne donc notamment :

  • L’identification des parties,
  • Les modalités de production d’intérêts sur les sommes mises à disposition,
  • Les modalités de retrait de ces sommes,
  • La définition des transferts représentant un versement sur le compte,
  • Les modalités de règlement des litiges le cas échéant.

Que faire une fois le document rédigé ?

Une fois le contrat de compte courant d’associé rédigé, il est à télécharger et à imprimer. Il doit être signé par l’associé concerné, mais aussi par le représentant de la société. Il entre alors en vigueur dès sa signature.

Questions fréquentes

Qui peut faire une avance en compte courant ?
De manière générale, ce sont les associés, actionnaires, et dirigeants qui peuvent réaliser des avances en compte courant. Autrement dit, il ne peut pas s’agir de tiers à la société. D’autre part, selon la forme sociale et les clauses statutaires, il existe des seuils de participation qui conditionnent la qualité d’un associé à être titulaire d’un compte courant d’associé, à moins qu’il ne s’agisse d’un compte bloqué pour au moins 2 ans.

Quel est le régime fiscal de la rémunération du compte courant d’associé ?
Le prêt que représente l’avance en compte courant peut être rémunéré par la perception d'intérêts librement fixés par les parties. Du point de vue de la société, ils sont déductibles du résultat imposable en tant que charges financières, si le capital social est intégralement libéré et dans la limite d’un certain plafond. Du point de vue de l'associé, les intérêts perçus sont imposés en tant que produits financiers, dans la catégorie des revenus de capitaux mobiliers pour les personnes physiques au titre de leur impôt sur le revenu. En réalité, pour l’associé, le réel avantage est que l'intérêt est dû indépendamment du résultat, contrairement aux dividendes.

Un compte courant d’associé débiteur est-il possible ?
Dans certains cas, un compte courant d’associé peut être débiteur. L’associé devient alors débiteur envers la société. Les découverts en compte courant d’associé ne sont toutefois pas toujours autorisés, en fonction de la forme sociale, et selon que l’associé est une personne physique ou une société. Le principe du compte courant d’associé reste en effet de financer la société grâce aux fonds des associés, et non l’inverse!

Comment ça marche ?

 
1
Répondez à un questionnaire
2
Notre logiciel crée votre document
3
Accédez à votre document personnalisé
En option : Faites relire votre document par un avocat
Challenges
le Monde
JDN
les Echos
Capital

Ce que nos clients disent de nous

Ces documents peuvent également vous intéresser

Gérez votre entreprise

La relation avec vos associés

Compte courant d'associé

Rédigez cet accord entre un associé et sa société

Promesse unilatérale de cession d'actions

Sécurisez une vente d'actions à un futur associé

Protégez votre entreprise

Retard de livraison

Faites-vous livrer votre commande

Mise en demeure de paiement

Obtenez le paiement d'une créance

Contrat de cession de droit à l'image

Bénéficiez du droit d'utiliser l'image d'autrui

Accord de confidentialité

Protégez des informations confidentielles

Challenges
le Monde
JDN
les Echos
Capital