Vos questions les plus fréquentes

Comment annuler mon essai gratuit ?

Si vous souhaitez annuler votre abonnement pendant la période d'essai gratuite, vous devez :

1. Vous connectez à votre compte
2. Vous rendre sur vos informations personnelles
3. Cliquer sur le bouton "se désabonner"

Vous aurez toujours accès aux documents créés pendant la période d'essai gratuite.

A combien de consultations d'avocats ai-je droit ?

Dans le cadre de l'abonnement, vous avez le droit à une réponse gratuite d'un avocat par mois.

Combien coûte l'abonnement ?

L'abonnement LegaLife Premium coûte 39€ par mois.

Puis-je acheter uniquement un document ?

Oui. Tous nos documents peuvent être achetés à l'unité.

Puis-je appeler LegaLife pour avoir des conseils juridiques ?

Non. Si vous avez des questions juridiques spécifiques, nous pouvons vous mettre en contact avec un avocat.

Les avocats présents sur LegaLife sont-ils salariés de LegaLife ?

Non, les avocats présents sur LegaLife ne sont pas salariés de la société LegaLife. Chaque avocat agit en son nom. 

Les avocats sont rémunérés par les membres de LegaLife qui souhaitent faire appel à leurs services.

Pourquoi faire appel aux services d'un avocat sur le site LegaLife ?

Vous pouvez faire appel à un avocat sur le site LegaLife pour deux raisons principales :

  • Faire réviser le document que vous avez rédigé grâce aux questions réponses
  • Poser une question juridique

Combien coûte une réponse d'avocat en ligne ?

En utilisant notre service LegaLife Answer, un avocat vous appelle pendant 20 minutes pour 39€.

Combien coûte la révision d'un document par un avocat ?

La révision d'un document par un avocat a un coût forfaitaire. Le prix varie en fonction du document choisi. 

Suis-je obligé de répondre à toutes les questions ?

Non, vous êtes le rédacteur du document et vous répondez donc aux questions de votre choix. Si certaines questions ne sont pas claires pour vous, nous vous conseillons d'avoir recours à un avocat.

Lorque vous êtes connecté à votre compte, vos réponses aux questions sont sauvegardées sur votre compte. Vous pouvez ainsi à tout moment reprendre la rédaction de votre document.

Comment fonctionne la rédaction de documents ?

LegaLife met à votre disposition un logiciel qui vous permet de rédiger vous-même ("do it yourself") vos documents administratifs et juridiques en répondant simplement à une série de questions. 

Aucun salarié de LegaLife n'interragit dans la rédaction de votre document. Ainsi, nous vous conseillons de faire appel à un avocat si vous souhaitez bénéficier de conseils juridiques lors de la rédaction de votre document.

Puis-je contacter LegaLife pour m'aider à répondre aux questions ?

Non, les salariés de LegaLife ne peuvent en aucun cas donner des conseils dans la rédaction de documents juridiques. 

Si vous avez besoin d'aide ou de conseils juridiques, vous pouvez contacter un avocat sur LegaLife.

Comment fonctionne le partage de documents ?

Le service de partage de documents vous permet d’autoriser la ou les personnes de votre choix à accéder à l’un de vos documents disponible sur votre compte.
 
En fonction des droits que vous déciderez d’attribuer à ces tiers, ils pourront soit uniquement accéder au document partagé en lecture seule, c’est à dire sans pouvoir le modifier soit accéder au document avec possibilité d’apporter toutes les modifications qu’ils souhaitent.
 
La personne qui décide de partager un document est « propriétaire » du document, elle peut à tout moment décider de supprimer les droits qu’elle a attribués à certains utilisateurs et a la possibilité d’ajouter de nouvelles personnes au partage du document.
 
Une fois le document partagé, les utilisateurs se partageront un document unique qui sera modifié pour tous dès que son propriétaire ou toute autre personne bénéficiant d’un droit d’édition le modifiera.
 
Le suivi du partage de vos documents, accessible depuis votre compte, vous permet de connaître la date à laquelle chacun des utilisateurs à apporter sa dernière modification au document partagé.

Challenges
le Monde
JDN
les Echos
Capital