@LegalHub

SaaS (Software as a Service), qu’est-ce que c’est ?

SaaS (Software as a Service), qu'est-ce que c'est ?
Ecrit par Thomas Rivoire

Le « software as a service », traduit par logiciel en tant que service, correspond à une technique d’utilisation de logiciels de plus en plus répandue. Il se distingue de la licence de logiciel dans la mesure où il ne s’agit pas de proposer à l’acheteur d’accepter un contrat d’utilisateur final, lui permettant ainsi de copier le logiciel sur son système informatique.

Penchons-nous sur ce qu’est une licence de logiciel, le SaaS et leurs principales différences.

La licence de logiciel

Depuis ses origines dans les années 1990, et surtout au début des années 2000, la licence de logiciel a été la principale forme de commercialisation de logiciels dans le monde. Tout logiciel, utilisant la technique de la licence, acheté par un individu faisait l’objet d’une licence d’utilisateur final lors de son installation.

Ce contrat d’utilisateur final représente un contrat passé entre l’acheteur et le détenteur du titre de propriété intellectuelle du logiciel, déterminant les conditions selon lesquelles l’utilisateur pourrait copier, modifier et distribuer le logiciel contenu sur le support.

Ainsi, l’acceptation du contrat d’utilisateur final est une étape fondamentale, afin que le détenteur du titre de propriété intellectuelle permette la création d’une copie du logiciel. Le mécanisme juridique sur lequel se fonde cette méthode de distribution est celui du droit d’auteur.

Naturellement, cette forme de distribution de logiciel présente un certain nombre d’inconvénients :

  • Le fait que cette méthode de distribution repose sur la copie du logiciel sur un système, fait peser sur l’utilisateur final la nécessité d’avoir un équipement compatible ;
  • La difficulté d’assurer la mise à jour du logiciel pour la totalité des utilisateurs, puisque ces mises à jour sont à l’initiative de l’utilisateur, ou du moins d’une acceptation de sa part ; et
  • Juridiquement, les violations du droit de propriété intellectuelle et du contrat d’utilisateur final sont parfois très difficiles à repérer. Ceci a conduit de nombreuses sociétés de logiciel d’instaurer des systèmes de « DRM », ou manager de droits virtuels, qui s’avèrent souvent inefficaces et finissent par nuire aux utilisateurs légitimes.

L’avènement du SaaS (Software as a Service)

Le SaaS ou logiciel en tant que service s’est développé davantage à partir du milieu des années 2000, et représente un changement très important pour les utilisateurs de logiciels.

Le SaaS ne repose pas sur la copie d’un logiciel à partir d’un support physique ou via un téléchargement, mais de l’utilisation d’un logiciel à partir d’une interface, sans que toutes les computations soient faites directement sur le système de l’utilisateur.

En effet, toutes les opérations computationnelles sont réalisées sur un système central appartenant au prestataire de services. L’utilisateur ne fait qu’y accéder à distance, en payant un abonnement.

Cela présente donc un grand nombre d’avantages par rapport à la méthode de licence de logiciel.

D’un point de vue pratique, la méthode du logiciel en tant que service permet un élargissement du marché potentiel du prestataire de services, puisque la contrainte technique pèse sur le système central de traitement de données et de computation. L’utilisateur peut ainsi utiliser le logiciel avec des systèmes informatiques moins performants de ce qu’il aurait dû avoir s’il avait fait une copie du logiciel. De plus, le prestataire peut facilement assurer que tous les utilisateurs utilisent la version la plus récente, puisqu’il suffit de réaliser la mise à jour sur le système central.

D’un point de vue juridique, le cadre de la SaaS est celui de la prestation de services. Le prestataire permet ainsi à l’utilisateur d’utiliser le logiciel à n’importe quel moment, sauf période de maintenance, tant que celui-ci paye un abonnement.

SaaS (Software as a Service), qu’est-ce que c’est ?
4.67 (93.33%) 3 votes

A propos de l'auteur

Thomas Rivoire

Diplômé d'HEC Paris et titulaire du diplôme supérieur du notariat, j'ai plus de cinq années d'expérience au sein d'une étude de notaires. En tant que co-fondateur de LegaLife, je suis en charge du contenu juridique et du développement de l'offre de services que nous proposons à nos clients.

Ecrire un commentaire

1 commentaire

  • […] « Le Software as a service », ou logiciel en tant que service est aujourd’hui une des formes les plus répandues par laquelle l’utilisation d’un logiciel est offerte à un utilisateur. Le principe du SaaS est simple. Contrairement à la licence de logiciel qui permet à un utilisateur de copier un logiciel sur un système informatique dont il dispose, le SaaS permet à l’utilisateur, grâce à une interface, d’accéder au logiciel à distance. Nous allons nous consacrer, au long de cet article, à un bref historique sur les ASP (Application Service Provider) et les SaaS, ainsi que les raisons qui ont mené à l’essor des SaaS. […]