@LegalHub

10 règles de la FIFA (et de la FFF) que vous ne connaissez pas !

10 règles de la FIFA
Ecrit par Thomas Rivoire

Ce qui serait bien, c’est que tous ceux qui ne s’intéressent au foot que pendant la Coupe du Monde connaissent bien les règles. Heureusement LegaLife est là pour en rappeler quelques unes !

Nous partons au Brésil, c’est très bien ! Ce qui serait encore mieux, c’est que tous ceux qui ne s’intéressent au foot que pendant la Coupe du Monde connaissent bien toutes les règles. Heureusement LegaLife est là pour en rappeler quelques unes :

1/ Sont considérées comme des fautes grossières nécessitant exclusion du joueur :

    • Un joueur sur le terrain insultant un adversaire situé hors des limites du terrain à la suite de blessure ou bien de remise en conformité de son équipement et qui attend l’autorisation de l’arbitre pour revenir.
    • Un joueur se précipitant sur un adversaire ayant le ballon dans les pieds pour lui asséner un coup de poing sans même chercher à prétexter qu’il joue le ballon.

2/ Sont considérés comme des comportements violents nécessitant exclusion du joueur :

    • Un joueur donnant un coup de pied, un coup de poing ou encore un coup de tête à un adversaire hors action de jeu.
    • Un joueur quittant les limites du champ de jeu pour agresser un spectateur.

3/ Un joueur soulevant son maillot à l’occasion d’un but ou en cours de match et dévoilant des  slogans contenant des propos injurieux ou grossiers, devra être immédiatement exclu.

4/ Un joueur faisant une rentrée de touche en lançant violemment et intentionnellement le ballon contre la tête d’un adversaire devra être exclu et l’arbitre devra accorder un coup franc direct à l’équipe adverse à l’endroit où se trouve la victime.

5/ Que faire si un joueur empêche volontairement de la main qu’un but soit marqué par l’équipe adverse et que l’arbitre, qui a vu la faute, accorde le penalty qui s’impose mais ne peut identifier le véritable fautif ?

    • Décision : il s’agit de la situation où l’arbitre a vu et sanctionné au plan technique mais n’est pas en mesure d’identifier le joueur fautif pour lui signifier l’exclusion qui s’impose.
    • Dans un tel cas, l’arbitre doit mettre le capitaine de l’équipe concernée devant ses responsabilités en lui demandant de désigner le joueur fautif.
    • Il sera notamment informé qu’en cas de refus d’apporter son aide, il sera tout d’abord averti pour comportement antisportif et s’il persiste à refuser d’apporter son aide à l’arbitre, il recevra un second avertissement, toujours, pour comportement antisportif. Il sera donc exclu pour avoir reçu deux avertissements.

6/ Que faire lorsqu’un spectateur entre sur le terrain alors que le ballon est en jeu dans les mains du gardien de but et que le gardien de but, mécontent, dégage volontairement et violemment le ballon du pied sur le spectateur situé juste devant lui ?

    • Décision : arrêt du jeu, exclusion du gardien de but pour comportement violent, nomination d’un nouveau gardien de but et balle à terre à l’endroit où se trouvait le ballon lors de l’arrêt du jeu.

7/ Que faire alors que le ballon est en jeu et que le gardien de but, sur la ligne de but, entre les poteaux, touche un remplaçant de l’équipe adverse d’un jet de pierre ?

    • Décision : sous réserve de l’avantage, arrêt du jeu. Exclusion du gardien pour comportement violent, désignation d’un nouveau gardien, coup franc indirect contre l’équipe défendante à l’endroit où était le ballon lors de l’arrêt du jeu.

8/ Un gardien de but faisant rebondir le ballon au sol, celui-ci doit être considéré comme étant tenu entre ses mains, et de ce fait, l’intervention de d’un attaquant pour s’en saisir est jugée irrégulière.

9/ Une seule personne à la fois est autorisée à donner des instructions tactiques depuis la surface technique.

10/ Un trio d’arbitres de Ligue 1 doit rester dans un hôtel de catégorie supérieure 3* de la ville de la rencontre pour les matchs débutant à partir de 18h00 et ne le quitter qu’à partir de 7h00 le lendemain matin.

10 règles de la FIFA (et de la FFF) que vous ne connaissez pas !
4 (80%) 1 vote

A propos de l'auteur

Thomas Rivoire

Diplômé d'HEC Paris et titulaire du diplôme supérieur du notariat, j'ai plus de cinq années d'expérience au sein d'une étude de notaires. En tant que co-fondateur de LegaLife, je suis en charge du contenu juridique et du développement de l'offre de services que nous proposons à nos clients.

Ecrire un commentaire

1 commentaire