Comment créer votre contrat de prêt entre particuliers ?

  • Répondez à un questionnaire simple

    Répondez à un questionnaire intuitif et dynamique et créez en quelques instants un document juridique personnalisé pour votre entreprise ou pour vous

  • Le logiciel crée votre document

    Accédez à votre document instantanément grâce à notre logiciel innovant développé grâce à la collaboration entre nos équipes techniques et des avocats expérimentés

  • Vous pouvez utiliser votre document

    Votre document est prêt à l’emploi, téléchargez le en PDF et imprimez-le ! Vous pouvez également le modifier si vous désirez ajouter une clause spécifique ou rectifier une information.

 

Pourquoi choisir LegaLife ?

easy

Simple

Un logiciel innovant pour vous guider dans la création de vos documents juridiques

fast

Rapide

Vos contrats se construisent automatiquement afin que vous puissiez les obtenir instantanément

complet

Complet

LegaLife vous permet de gérer en ligne tous vos documents juridiques depuis un seul endroit

cheap

Economique

Economisez tous les ans des milliers d’euros sur vos frais juridiques

À propos

En savoir plus sur le contrat de prêt entre particuliers

Le contrat de prêt prévoit la mise à disposition par une partie, le prêteur, d’une somme d’argent à une autre partie, l’emprunteur, à charge de restitution.

En pratique, la rédaction d’un contrat de prêt entre particuliers est rare lorsqu’il s’agit d’un prêt de gré à gré, c’est à dire en famille ou entre proches. Cependant, il est vivement recommandé d’en rédiger un pour se protéger des aléas et de tout litige possible! Cela permet de prévenir la détérioration des relations en cas de problème ultérieur, car les termes de  votre accord sont encadrés et précisément définis.

LegaLife vous propose son modèle de contrat, créé par des professionnels du droit. Complet et détaillé, ce document viendra encadrer cet accord en des termes juridiques afin d’éviter toute déconvenue ! En quelques clics, répondez à un rapide questionnaire en ligne et recevez votre contrat sur mesure immédiatement.

L'objet de ce contrat

Il permet de formaliser le contrat de prêt et sert de preuve au créancier s’il doit présenter une demande en justice pour le remboursement. Il permet aussi de définir précisément les modalités de remboursement.

Par ailleurs, la rédaction de ce contrat est obligatoire si le montant du prêt dépasse 1500 euros.

Le prêt doit être déclaré s’il dépasse les 760 euros, auprès des impôts et de l’administration fiscale. Sans preuves de ce prêt, les sommes prêtées sont présumées avoir été données.
Par ailleurs, lorsqu’il dépasse ce montant, le prêt entraîne des conséquences fiscales. Il pourra être déduit du patrimoine imposable de l’emprunteur.

L'essentiel de ce contrat de prêt entre particuliers

Afin de produire un effet juridique, ce contrat doit contenir certaines informations, parmi lesquelles :
-le nom des parties
-l’objet de contrat
-la description précise des intérêts
– le délais du prêt
Ces informations seront à renseigner en complétant notre questionnaire en ligne.

Conseils d'utilisation de ce contrat de prêt entre particuliers

Le taux d’intérêt des crédits entre particuliers est fixé entre les parties. Il ne peut cependant pas dépasser le seuil d’usure fixé chaque trimestre par le ministère de l’Économie. Par ailleurs, le prêt peut aussi être accordé gracieusement, sans taux d’intérêts.
Une fois le document rempli, il est immédiatement prêt pour impression ! Téléchargez-le au format PDF, et procédez à la signature. Deux exemplaires doivent être signés.
Si vous souhaitez être accompagné dans vos démarches juridiques, n’hésitez pas à solliciter les conseils de l’un de nos avocats partenaires sur LegaLife.fr.

Questions fréquentes

  • Quelle est la différence entre contrat de prêt et lettre de reconnaissance de dette ?

La reconnaissance de dette entre particuliers est prévue par l’article 1326 du code civil qui la définit en ces termes : « l’acte juridique par lequel une seule partie s’engage envers une autre à lui payer une somme d’argent ou à lui livrer un bien fongible doit être constaté dans un titre qui comporte la signature de celui qui souscrit cet engagement ainsi que la mention, écrite par lui-même, de la somme ou de la quantité en toutes lettres et en chiffres. En cas de différence, l’acte sous-seing privé vaut pour la somme écrite en toutes lettres ».
Contrairement au contrat de prêt, c’est un acte unilatéral, pris par l’emprunteur.

  • Que se passe-t-il en cas de décès du prêteur ?

La dette ne s’éteint pas pour autant. Elle est simplement due aux héritiers.

  • Le prêteur peut-il revenir sur son prêt ?

S’il change d’avis, le prêteur ne peut demander à être remboursé plus tôt que prévu que s’il obtient l’accord de l’emprunteur. En revanche, il peut être remboursé dès qu’il le demande si aucun terme n’a été indiqué.

Ces autres documents peuvent vous intéresser

Logo_Challenges
LEMONDE
JDN
Les-echos
Capital